Le Parti républicain est tiraillé entre un candidat présidentiel paranormal et des centaines d’élus qui voient leurs ambitions politiques compromises.